Sécurité routière vélo : Les meilleures façons de rester en sécurité à vélo

Nous avons tous entendu parler des avantages du vélo, qu’il s’agisse de l’amélioration de notre santé et de notre forme physique, de son caractère écologique ou de la possibilité d’élargir nos cercles sociaux.

Cependant, aujourd’hui, nous ne parlerons pas des avantages, mais surtout du fait qu’à mesure que le vélo gagne en popularité, un autre sujet fait de même, les accidents !

Heureusement, vous avez la possibilité de limiter le risque d’un accident de vélo. Voici les choses que vous pouvez faire pour assurer votre sécurité routière vélo.

Sécurité routière vélo : Comment limiter le risque ?

 Sécurité routière vélo

1. casque velo obligation

Tous les États n’obligent pas les cyclistes à porter un casque . Cependant, les recherches montrent que le port du casque peut réduire de 70 % le risque de blessure grave. Les blessures à la tête sont la principale cause des accidents de vélo mortels. 

Le simple fait de porter un casque peut prévenir de nombreux décès involontaires à vélo

2. Vérifiez votre equipement velo avant de rouler

Les accidents de vélo ne sont pas toujours causés par un conducteur distrait ou une bosse inattendue sur la route. Les dysfonctionnements de l’équipement de la bicyclette contribuent à un nombre important d’accidents. Vous pouvez réduire le risque d’accident lié à l’équipement en vérifiant votre vélo, votre casque et votre équipement avant de prendre la route.

Assurez-vous que vos pneus sont correctement gonflés. Vérifiez le bon fonctionnement de vos réflecteurs  et de vos phares. Inspectez vos chaînes et vos engrenages pour détecter tout défaut, toute fracture ou tout problème. Ces mesures simples peuvent éviter un accident qui pourrait changer votre vie.

3. Portez des matériaux réfléchissants

Une des principales causes d’accidents de vélo  est la visibilité limitée. Si un conducteur ne peut pas vous voir, un accident est plus susceptible de se produire. Cela est particulièrement vrai aux intersections, lorsque vos chemins sont susceptibles de se croiser. 

Si l’installation de réflecteurs sur votre vélo peut vous aider, il est également important de porter des vêtements clairs et/ou réfléchissants. En augmentant votre visibilité, vous réduirez le risque d’accident de vélo.

4. Gardez vos mains sur le vélo

Vous avez peut-être un grand sens de l’équilibre. Cela peut vous permettre de conduire votre vélo sans garder les mains sur le guidon. Réfléchissez-y à deux fois avant de rouler les mains libres, en particulier lorsque vous partagez la route avec d’autres véhicules. 

Si vos mains ne sont pas sur le vélo, il vous faudra beaucoup plus de temps pour réagir à des circonstances inattendues, comme un piéton sur votre chemin ou des débris sur la route. Par conséquent, vous risquez davantage de tomber de votre vélo ou de provoquer un accident parce que vous ne pouvez pas freiner à temps.

5. Connaissez vos signaux et utilisez-les

De nombreux accidents de vélo  se produisent à une intersection ou à proximité. Il est important de vous familiariser avec les signaux manuels des cyclistes. Vous devez être en mesure de communiquer avec les conducteurs et les autres cyclistes à proximité. 

Un conducteur ne peut pas anticiper ce que vous allez faire si vous ne le prévenez pas. Assurez-vous que vos signaux manuels sont évidents et clairs pour les autres. Les accidents sont moins susceptibles de se produire lorsque tout le monde sur la route est sur la même longueur d’onde.

6. Limitez vos distractions

La distraction au volant est l’une des principales causes d’accidents de voiture mortels. Sans surprise, il peut être tout aussi dangereux de faire du vélo en étant distrait. En fait, comme vous êtes déjà plus vulnérable aux blessures graves et à la mort, la distraction à vélo peut être encore plus risquée.

Faire du vélo est une expérience fantastique. Vous faites de l’exercice et prenez l’air. C’est aussi l’occasion de se déconnecter et de faire une pause dans la frénésie de votre vie quotidienne. Profitez pleinement de votre balade à vélo en rangeant vos appareils électroniques dans votre sac ou votre poche. 

Si vous avez besoin de boire, optez pour une bouteille d’eau facile à manipuler d’une seule main. 

Garder les yeux sur la route et être à l’écoute de votre environnement vous aidera à rester en sécurité routière vélo

7. Conduisez comme si vous étiez dans une voiture

Conduisez comme si vous étiez dans une voiture

Vous pouvez réduire la probabilité d’un accident si vous faites comme si vous conduisiez une voiture. Pourquoi ? Des études montrent que les conducteurs s’habituent aux modèles et aux comportements des véhicules sur la route. Les voitures ne se faufilent pas dans la circulation, n’ignorent pas les feux de circulation et ne traversent pas plusieurs voies à la fois. 

Lorsque vous roulez à vélo, il est plus facile de faire ces choses. Cependant, vous risquez davantage de prendre un conducteur par surprise ou de limiter votre visibilité lorsque vous le faites. 

Assurez votre sécurité en conduisant de manière prévisible et en imitant le comportement des gros véhicules chaque fois que cela est possible.

8. Roulez dans le sens de la circulation

Conduisez toujours votre vélo dans le sens de la circulation. En d’autres termes, roulez dans le même sens que les autres véhicules sur la route. Les accidents sont beaucoup plus susceptibles de se produire lorsque vous allez à contre-courant. 

Si un accident se produit alors que vous roulez à contre-courant de la circulation, vous êtes plus susceptible d’être responsable de l’accident. Cela peut empêcher ou réduire un recouvrement financier.

9. Restez à l’écart des trottoirs

Les trottoirs peuvent sembler être une alternative sûre lorsque vous roulez à côté de véhicules plus grands. Cependant, le cyclisme sur trottoir peut être incroyablement dangereux pour plusieurs raisons. 

Premièrement, les trottoirs appartiennent aux piétons. Vous avez plus de chances de percuter un piéton ou de perdre le contrôle lorsque les trottoirs sont bondés. Deuxièmement, le revêtement des trottoirs est plus susceptible d’être irrégulier que l’asphalte de la route. Vous pouvez heurter une fissure ou une bosse sur le trottoir et vous envoler.

Enfin, les voitures ne s’attendent pas à voir un cycliste s’engager sur la route depuis un trottoir. Vous avez plus de chances de prendre un conducteur par surprise et d’être heurté si vous utilisez le trottoir. 

N’oubliez pas que les conducteurs sont habitués au comportement des autres voitures

10. Utilisez les voies réservées aux vélos

les voies réservées aux vélos

Un nombre croissant de villes et de municipalités à travers le pays adoptent des infrastructures réservées aux vélos. Des pistes cyclables de toutes sortes apparaissent dans tout le pays. Cependant, les pistes cyclables protégées ne peuvent assurer votre sécurité que si vous les empruntez. Chaque fois que vous voyez une bande cyclable, assurez-vous de l’utiliser.

Si les pistes cyclables sont utilisées, les villes sont plus susceptibles d’investir dans des infrastructures cyclables plus spécifiques. Cela peut contribuer à assurer votre sécurité routière vélo et celle des autres lorsque vous partagez la route.

Conseils de sécurité routière vélo que tout enfant devrait suivre 

Conseils de sécurité routière vélo

Il est essentiel d’apprendre à votre enfant à être en sécurité routière vélo lorsqu’il pédale, car des accidents peuvent se produire et se produisent effectivement.

Voici les principaux conseils de sécurité routière vélo que votre enfant doit connaître :

Portez toujours un casque

Si vous ou un membre de votre famille tombez, cela peut aider à prévenir toute blessure grave à la tête. Assurez-vous que le casque est correctement ajusté, il ne doit pas être trop grand ou trop petit.

Plus c’est lumineux, mieux c’est

Portez des vêtements clairs et placez des réflecteurs sur votre vélo. Si les gens peuvent vous voir, ils risquent moins de vous croiser. La conduite de jour est la plus sûre, évitez donc de rouler à la tombée de la nuit ou plus tard.

Respectez le code de la route

Arrêtez-vous toujours pour « regarder à droite, à gauche et encore à droite », pour vérifier la circulation dans les deux sens, surtout lorsque vous quittez votre allée ou un trottoir. Traversez toujours la route aux intersections.

N’y allez pas seul

Les enfants ne devraient jamais faire du vélo seuls. Ils doivent plutôt rouler avec des amis et, pour les jeunes cyclistes, s’assurer qu’un parent ou un adulte responsable les accompagne.

Les intersections fréquentées

Traversez les intersections fréquentées à vélo, en utilisant le passage pour piétons et en respectant les feux de circulation. Roulez sur le côté gauche de la rue, afin de rouler dans le même sens que les voitures. Ne roulez jamais à contre-courant de la circulation.

Faites attention aux voitures garées et aux rues encombrées

Ne roulez pas trop près des voitures en stationnement. Les portières peuvent s’ouvrir soudainement. Ne laissez jamais de jeunes enfants rouler sur des routes principales ou des routes à fort trafic. Arrêtez-vous à tous les panneaux d’arrêt et respectez les feux de circulation.

Investissez dans un bon siège de vélo

Il existe différents sièges de vélo pour les jeunes enfants. Choisissez celui qui convient le mieux à votre famille et qui est le plus sûr.

Signaux et instructions

Assurez-vous que les jeunes enfants comprennent les signaux et les commentaires/instructions de leurs parents lorsqu’ils circulent dans des lieux publics.

Planifiez à l’avance. 

La sécurité et les risques varient en fonction de plusieurs facteurs, comme la province, la structure de la route et l’heure de la journée. Il est donc important de planifier vos aventures à vélo et de vous assurer que les décisions en matière de sécurité sont primordiales. 

Amusez-vous ! Faire du vélo, c’est profiter du grand air, alors n’oubliez pas de sourire lorsque vous signalez

Les meilleures façons de rester en sécurité routière vélo – Foire Aux Questions (FAQ)

Quelle est la règle de sécurité la plus importante en matière de cyclisme ?

Le port d’un casque bien ajusté chaque fois que vous faites du vélo permet de protéger votre visage, votre tête et votre cerveau en cas de chute. C’est pourquoi il est si important de porter son casque à vélo chaque fois que l’on fait du vélo. Les casques de vélo sont si importants que le gouvernement américain a créé des règles de sécurité à leur sujet.

Quelles sont les clés de la sécurité à vélo ?

Cédez le passage et arrêtez-vous comme l’exige la loi (et le bon sens) ; ne roulez pas de manière erratique et ne vous lancez pas dans la circulation ; sachez comment signaler correctement aux autres véhicules ; et sachez comment rouler avec d’autres cyclistes (et à proximité des piétons et autres).

Comment éviter les accidents à vélo ?

Voici quelques conseils de prévention des accidents à vélo :

  • Portez des vêtements et des équipements de cyclisme qui vous rendent plus visible.
  • Choisissez la position la plus sûre sur la voie.
  • Utilisez les signaux manuels.
  • Évitez les artères.
  • Ne supposez jamais que les conducteurs vous voient.
  • Utilisez un rétroviseur pour bicyclette.

Que devez-vous faire avant de faire de la bicyclette ?

Voici quelques précautions à prendre avant chaque sortie.

Vérifiez la pression de vos pneus à l’aide d’un manomètre. En gardant vos pneus à la bonne pression, votre vélo roule plus efficacement. Vérifiez rapidement le talon de votre pneu pour voir si des débris ne s’y sont pas incrustés. Faites tourner vos roues pour vous assurer qu’elles ne vacillent pas.

Comment rouler en toute sécurité sur la route ?

Ces conseils peuvent vous aider à parcourir votre trajet en toute sécurité :

  • Commencez par un bon positionnement sur la route. 
  • Gardez un œil sur ce qui vous entoure. 
  • Développez un sentiment d’anticipation.
  • Rendre vos intentions claires. 
  • Établir un contact visuel. 
  • N’entreprenez jamais un camion. 
  • Faites attention aux portières des voitures. 
  • Restez visible lorsque vous faites du vélo dans l’obscurité.

Quelles sont les causes les plus courantes des accidents de vélo ?

Les 5 causes les plus courantes de blessures subies par les cyclistes sont les suivantes :

  • Heurté par une voiture
  • chute 
  • Chaussée en mauvais état 
  • Erreur du cycliste
  • Accident/ collision avec un objet fixe 

Les vélos sont-ils plus sûrs que les voitures ?

Le risque de mourir en vélo est deux fois plus élevé que celui de mourir en voiture, par trajet. La conduite à vélo est également environ 500 fois plus fatale que la conduite en bus.

Que se passe-t-il si vous faites du vélo tous les jours ?

La pratique régulière du vélo stimule et améliore votre cœur, vos poumons et votre circulation, réduisant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. Le vélo renforce les muscles du cœur, abaisse le pouls au repos et réduit le taux de graisse dans le sang.

Quelles sont les règles de sécurité routière vélo ?

Roulez sur la route dans le même sens que la circulation (seuls les cyclistes de moins de 12 ans sont légalement autorisés à rouler sur les trottoirs). Même s’ils n’ont pas de moteur, les vélos sont considérés comme des véhicules routiers au même titre que les voitures et les camions.

Arrêtez-vous aux feux rouges et aux panneaux d’arrêt, et respectez les autres panneaux de signalisation (p. ex. sens unique, cédez le passage, etc.), comme vous le feriez en voiture.

Utilisez les pistes ou bandes cyclables balisées lorsqu’elles sont disponibles.

Lorsque vous voyagez avec des enfants, soyez très prudent. Dans certaines régions, les bébés de moins d’un an ne peuvent pas être transportés à vélo. Les enfants doivent être assis dans un porte-enfant correctement fixé (c’est-à-dire qu’il ne faut pas s’asseoir sur le guidon ou se percher sur la roue arrière !) Tous les enfants doivent porter un casque à tout moment.

Dans de nombreuses régions, il est illégal de circuler à vélo sur les autoroutes, les voies rapides, les routes inter-États et les routes de transit.

Quelles sont les bonnes habitudes pour les rues animées ?

Pour que chaque expérience à vélo soit positive (et sans danger), adoptez des habitudes de sécurité à vélo. La plupart de ces habitudes visent à rendre le cycliste visible aux conducteurs et aux piétons afin d’éviter les accidents.

  • Posez votre téléphone. Nous ne devrions même pas avoir besoin de le dire, mais parler au téléphone, envoyer des SMS ou consulter Instagram en faisant du vélo sont des interdits majeurs. Abstenez-vous également d’écouter des écouteurs, car ils peuvent rendre plus difficile l’audition des voitures et des piétons qui s’approchent.
  • Roulez en ligne droite. Cela va de soi, mais rouler de manière prévisible permet aux voitures de vous contourner plus facilement (et non de vous percuter).
  • Restez sur le côté droit de la voie, en file indienne avec les autres cyclistes (pas deux ou trois de front). Si la rue est trop étroite pour que les voitures puissent passer, les cyclistes sont autorisés à rouler au milieu de la voie pour augmenter la visibilité. Faites attention aux voitures en stationnement (ou plutôt aux portes des voitures en stationnement qui s’ouvrent sur la rue). Évitez de vous retrouver face à un cycliste en restant un peu plus près du centre de la rue s’il y a des voitures garées. Déplacez-vous également vers le côté gauche de la voie lorsque vous tournez à gauche.
  • Ne restez pas dans l’angle mort des conducteurs, surtout aux feux de circulation ou aux panneaux d’arrêt.
  • Gardez toujours au moins une main sur le guidon. Gardez les astuces du type « regarde, maman, sans les mains » pour l’allée de la maison.
  • Signalez bien et établissez un contact visuel avec les conducteurs avant de tourner ou de ralentir. Tous les signaux à vélo se font avec le bras gauche, gardez donc la main droite sur le guidon pour plus de stabilité. Si vous n’avez pas confiance en vos capacités de signalisation, passez un peu de temps à vous entraîner à tourner dans un endroit calme où il y a peu de circulation avant de vous engager sur des routes plus fréquentées (ou procurez-vous un ensemble de ces bracelets lumineux).
  • Pour tourner à gauche, tendez le bras gauche de votre côté, parallèlement au sol. Pour tourner à droite, tendez le bras gauche à partir de l’épaule, le coude plié et la main gauche dirigée vers le haut. Le bras doit former un  » L « . Pour ralentir, tendez le bras gauche à partir de l’épaule, le coude plié et la main gauche dirigée vers le bas. C’est le contraire du virage à droite.
  • Ne buvez pas en faisant du vélo (bien sûr).
  • Restez visible. Portez des couleurs vives pour rouler de jour et des matériaux réfléchissants pour rouler de nuit.
  • Pensez à porter un rétroviseur pour voir les voitures derrière vous.
Tout Pour votre mobilité
Logo
Enable registration in settings - general