Faire du vélo seul ou en groupe : Lequel choisir ?

Faire du vélo ensemble ou seul ? On dirait une phrase tirée d’un roman d’amour pourri, mais chaque cycliste a fait l’expérience de rouler seul ou en groupe.

Alors, quels sont les avantages de rouler seul ou en groupe ? Devrions-nous faire plus de l’un ou de l’autre lorsque nous commençons à prendre notre entraînement au sérieux ? Ces questions concernent aussi bien le vélo de route que le vélo de montagne. Bien qu’elles semblent différentes à première vue, les deux disciplines présentent des avantages et des inconvénients lorsqu’on roule seul ou en groupe. 

Faire du vélo en solo : Les avantages

Faire du vélo en solo : Les avantages

Faites votre propre parcours

L’un des problèmes avec un groupe est de rouler au niveau du groupe. Cette sortie super facile ou terriblement difficile n’est peut-être pas ce qu’il y a de mieux pour vous et pour atteindre vos objectifs cyclistes. Rouler seul vous permet d’être plus conscient de votre respiration, de votre fréquence cardiaque, de votre rythme et de votre effort, et vous êtes libre de modifier ces variables bien plus que dans un groupe. 

Certains groupes peuvent vous pousser bien au-delà de votre niveau de forme actuel ou bien ne pas fournir l’entraînement dur nécessaire pour augmenter votre force.

 Le calme

La conduite peut être une expérience méditative si elle est abordée d’une certaine manière. C’est peut-être même la partie la plus calme de votre journée. Le mouvement métronomique des pédales vous aide à relâcher la pression de la pensée et facilite la vision de la vie en dehors de la linéarité stagnante (et stressante) dans laquelle nous semblons toujours tomber. 

Au lieu de chercher à résoudre des problèmes, vous pouvez les laisser aller et permettre à l’inspiration et à l’intuition de faire leur effet.

Confiance en l’autosuffisance

Lorsqu’on commence à faire de longues randonnées, c’est toujours avec d’autres personnes. Lorsqu’on commence à faire des randonnées d’une journée en solitaire, on doit être autonome en matière de nourriture, d’eau, de pièces de rechange et d’autres équipements de cyclisme nécessaires pour une grande journée. 

Le fait de rouler seul oblige le cycliste à se munir de tout l’équipement essentiel pour rouler et, ce faisant, il crée un sentiment de confiance et une attitude positive lorsque les choses tournent mal.

Choisissez votre propre aventure

Ceci est certainement vrai pour le vélo de route et de montagne. L’une des choses que nous préférons dans le cyclisme est de monter sur le vélo, de rouler sur la route et de décider à chaque instant où on va aller, sans plan ni programme. 

Cela peut être plus difficile qu’il n’y paraît. Parfois, un petit tour en banlieue l’après-midi se transforme en une aventure de trois heures dans les collines. Si vous roulez seul, vous pouvez prendre ces décisions à gauche, à droite ou tout droit sur le moment et faire des folies !

Faire du vélo ensemble : Les avantages

Motivation et responsabilité

Il y a peu de choses qui vous motivent par une froide matinée d’hiver que de savoir que votre compagnon vous attend, frissonnant, au coin de la rue. C’est terrible d’annuler quelqu’un dans ces moments-là. 

Même si vous n’avez pas envie d’aller rouler, vous avez dit « oui » hier soir… Laisser tomber un copain est inadmissible pour beaucoup d’entre nous dans cette situation.

Rouler avec des amis vous rend responsable de quelque chose ou de quelqu’un de plus grand que vous. Il n’y a pas de meilleure motivation. 

L’effort partagé

L'effort partagé

Aucun autre sport ne fonctionne comme le cyclisme sur route , où le groupe fonctionne comme une unité cohésive, ce qui permet de rouler à des vitesses que vous n’atteindriez jamais seul. 

Vous voulez battre un record ? Vous perdez votre temps à essayer seul ! Le drafting augmente la vitesse du peloton et réduit l’effort requis, mais il est bien connu que de nombreux cyclistes roulent de toute façon beaucoup plus vite lorsqu’ils sont avec d’autres coureurs.

Repousser les limites, améliorer les compétences

Il a été dit que l’un des avantages de rouler seul est de contrôler le rythme, mais parfois, vous avez besoin de quelqu’un pour passer à la vitesse supérieure, dans une zone où vous n’êtes peut-être pas à l’aise. 

Lorsqu’on le fait délibérément, on peut vraiment améliorer sa force et sa condition physique sur un vélo. Cela vous permet également de vous défaire des habitudes que vous avez prises en vous entraînant seul et de découvrir d’autres façons d’atteindre des objectifs similaires.

Il y a un vaste réservoir de connaissances disponibles dans chaque groupe de cyclistes sur la route ou sur les sentiers qui ne peut être accessible qu’en rejoignant un groupe de cyclistes.

En fin de compte, la meilleure pratique consiste à garder un équilibre. Rouler toujours seul peut devenir ennuyeux et conduire à l’abandon. Le fait de devoir toujours rouler avec d’autres peut également conduire à des pratiques non optimales et à dépendre des autres pour atteindre vos objectifs.

Quoi que vous fassiez, essayez d’être conscient de l’objectif que vous poursuivez, qu’il s’agisse d’une sortie en solo pour aller au travail, de faire des intervalles difficiles ou d’une sortie en groupe pour se détendre et profiter de la vie sociale, décidez de ce que vous voulez et allez-y !

Huit raisons pour lesquelles il est préférable de faire du velo seul que de rouler en groupe

Faire du vélo en groupe présente de nombreux avantages, notamment celui d’avoir un peu de compagnie et d’avoir des gens pour vous protéger du vent lorsque ce n’est pas votre tour de souffrir.

Toutefois, rouler seul peut aussi être agréable, en offrant aux cyclistes la paix et le calme de la route et un peu de « temps pour soi » dont nous avons tous besoin de temps en temps.

Comme il est de plus en plus recommandé de rouler en solo, c’est aussi plus logique.

Voici donc quelques raisons pour lesquelles partir en solo est une excellente idée.

Vous pouvez aller où vous voulez pour le sport velo

Lorsque vous roulez seul, vous ne devez penser qu’à vous et ne pas adapter l’itinéraire aux autres cyclistes qui vous accompagnent. Vous n’êtes pas obligé d’éviter cette montée abrupte que vous avez envie d’attaquer mais que votre ami n’aime pas.

La seule chose qui compte, c’est ce que vous voulez faire, et si vous ne voulez faire que 30 km rapidement, c’est parfait

Vous pouvez y aller quand vous voulez : 1h de velo par jour résultats efficaces

Vous pouvez y aller quand vous voulez : 1h de velo par jour résultats efficaces

L’un des pires aspects de la conduite en groupe est d’attendre que tout le monde arrive. Il y en a toujours un qui arrive une demi-heure après l’heure de rendez-vous.

Faire du vélo seul signifie que vous pouvez vous changer, remplir vos bouteilles, tout préparer et ensuite partir à votre guise.

C’est encore pire si vous avez prévu de rencontrer quelqu’un en cours de route, car vous savez qu’il sera en retard et vous ne voulez pas rester debout dans le froid pendant des heures, mais en même temps vous ne pouvez pas risquer d’être celui qui est en retard.

En revanche, en solo, vous pouvez partir à l’heure que vous voulez et continuer à pédaler dès que vous quittez la maison.

Vous pouvez vous arrêter autant de fois que vous le souhaitez 

Vous voulez prendre une photo rapide d’une vue imprenable ou d’un panorama magnifique pour votre journal intime ? Vous voulez vérifier où vous avez atterri ? Vous êtes trop fatigué pour continuer ? C’est tout à fait possible lorsque vous êtes seul.

Pas d’engagement

Vous n’allez pas retarder qui que ce soit lorsque vous êtes seul et personne ne se souciera si vous vous arrêtez 10 fois sur votre trajet pour profiter de la vue. Mais si vous le faites en groupe, les gens vont commencer à s’énerver, à moins que les membres de votre groupe ne soient de fervents utilisateurs d’Insta.

Il est plus facil de respecter un plan d’entrainement 

Si vous avez un plan d’entraînement que vous souhaitez respecter, ou si vous relevez un défi tel que l’eurovelo, il est préférable de le faire seul de toute façon, à moins que votre groupe ne poursuive le même objectif, ce qui serait inhabituel.

Tout bon entraînement découle d’un plan et si vous suivez un plan différent de celui de vos compagnons de route, les choses peuvent devenir un peu décousues.

Si vous cherchez à vous concentrer sur les intervalles, le vélo en solitaire est certainement la meilleure solution. Gardez la tête froide et tout se passera comme prévu.

Cela vous donne le temps de réfléchir 

C’est sans doute l’un des plus grands avantages de la randonnée en solitaire : elle vous donne le temps de vous défouler ou de vous promener dans la nature et de vous vider l’esprit de tout ce qui vous a accablé au cours des semaines ou des mois précédents.

Les randonnées en groupe sont excellentes pour se faire des amis, mais les discussions incessantes peuvent vous empêcher de vous amuser, ce qui est parfois tout ce que vous voulez faire pendant une randonnée.

Vous ne pouvez pas être abandonné 

L’une des pires sensations est de se faire abandonner par ses amis. Vous faites tout ce que vous pouvez, mais ce n’est toujours pas suffisant, et vous vous retrouvez avec les mêmes copains qui se moquent de vous en haut de la côte.

Même si vous tombez en panne pendant que vous roulez seul, personne n’aura à attendre que vous vous rattrapiez tout le temps. Pédalez aussi lentement que vous le souhaitez pour rentrer chez vous et ne dites à personne ce qui s’est passé… facile !

Vous avez toujours le risque d’être dépassé par un autre cycliste solitaire, ce qui peut vous donner le même sentiment de frustration

Vous pouvez abandonner quand vous voulez ?

Vous ne vous sentez pas à l’aise sur votre vélo ? Faites demi-tour et rentrez chez vous quand vous le souhaitez si vous êtes seul. Lorsque vous roulez avec d’autres personnes, vous vous sentez obligé d’atteindre la fin de l’itinéraire prédéterminé. Quand on est seul, on peut faire demi-tour quand on veut.

Si vous êtes trop loin de chez vous, il vous suffit de plonger dans la gare locale et de rentrer chez vous

Vous gagnerez tous les sprints intermédiaires 

Beaucoup d’entre nous ont cet ami cycliste qui est, tout simplement, meilleur que nous. Vous essayez par tous les moyens d’utiliser des tactiques astucieuses et des attaques surprenantes pour le battre dans une montée ou un sprint de panneau indicateur, mais vous n’y arrivez jamais.

Cependant, si vous vous lancez seul, vous pourrez lever les bras en signe de victoire chaque fois que vous arriverez au sommet d’une côte. À moins qu’un inconnu ne vous dépasse en chemin… dans ce cas, vous n’êtes pas un gagnant.

Faire du vélo seul ou en groupe – Foire Aux Questions (FAQ)

C’est plus facile de rouler en groupe ?

D’après une étude réalisée en 1979 par Chester R. Kyle, vous devriez être en mesure de réduire la résistance à l’avancement de 44 % lorsque vous roulez en groupe, à condition de vous positionner correctement dans le peloton.

Pourquoi le cyclisme en groupe est-il bon ?

Le cyclisme en groupe rapproche les gens et efface les disparités socio-économiques. Il offre une plateforme pour s’engager avec des personnes partageant les mêmes idées. Il permet aux débutants de bénéficier de l’expérience de leurs homologues expérimentés.

Le cyclisme en groupe est-il plus rapide ?

En fait, vous progresserez plus vite si vous roulez avec un groupe avec lequel vous êtes sur un pied d’égalité. Vous pourrez vous entraîner à rouler en ligne d’allure, à suivre une roue, à rouler dans un espace restreint, à prendre des virages en groupe et à acquérir d’autres compétences importantes.

Est-il possible de faire du vélo seul ?

Faire du vélo seul peut être un bon moyen de s’évader, mais une sortie en solitaire soulève de nombreuses questions pour le cycliste, qu’il s’agisse de problèmes de sécurité ou de la réalisation de ses objectifs d’entraînement.

Le vélo en groupe est-il un bon entraînement ?

Les cours de vélo en salle sont un excellent moyen de brûler des calories. Selon la difficulté et la durée du cours, vous pouvez brûler de 400 à 600 calories par cours. Vous devrez assister aux cours trois à six fois par semaine pour voir des résultats de perte de poids.

Est-il plus rapide de rouler en groupe ?

D’une manière générale, un bon groupe peut vous faire rouler en moyenne 3.2 à 4.8 km/h plus vite qu’en solo.

Les cyclistes sont-ils autorisés à rouler en groupe ?

Il est tout à fait légal pour les cyclistes de rouler à deux sur la route, donc lorsque vous faites un tour avec vos amis, n’hésitez pas à rouler côte à côte. Toutefois, le code de la route stipule que vous ne pouvez pas rouler à plus de deux sur la route et que vous ne pouvez pas le faire sur les routes étroites ou dans les virages.

Pourquoi est-il plus facile de rouler derrière quelqu’un ?

L’un des principaux avantages de rouler en groupe plutôt que seul est de pouvoir profiter de l’effet de tirage au sort en roulant dans une ligne d’allure. Le tirage au sort se produit lorsqu’un cycliste se déplace dans une zone de basse pression derrière un autre cycliste, ce qui réduit la résistance au vent et la quantité d’énergie nécessaire pour pédaler.

Comment profiter du vélo en solo ?

Voici six façons d’apprécier le cyclisme en solo :

  • Vérifiez votre vélo chaque fois que vous roulez. 
  • Restez sur un itinéraire que vous connaissez et ne vous éloignez pas trop. 
  • Assurez-vous de savoir comment réparer une crevaison. 
  • Allez-y doucement. 
  • Emportez de la nourriture et des boissons supplémentaires. 
  • Jouez la carte de la sécurité.

Comment commencer à faire du vélo seul ?

Comment apprécier le cyclisme en solitaire ? Vous êtes au bon endroit car, à la fin de cet article, vous repartirez avec des conseils sur. : L’équipement essentiel pour le cyclisme sur route que vous devez emporter avec vous lors de votre randonnée à vélo.

  • Faites une vérification du vélo avant le départ.
  • Inspectez vos pneus. 
  • Examinez la chaîne de votre vélo.
  • Vérifiez vos freins. 
  • Faites un essai rapide.

Comment un groupe de cyclistes doit-il se comporter sur la route ?

Vous devez savoir que le cycliste qui vous précède sera souple et évitera tout freinage brusque ou toute embardée. Une règle importante est de ne jamais faire chevaucher votre roue avant avec la roue arrière du cycliste qui vous précède. Le contact des roues est une cause fréquente d’accident. Rapprochez-vous le plus possible pour bénéficier de l’abri, mais ne chevauchez pas les roues.

Pourquoi les cyclistes se suivent-ils ?

Dans les courses sur route, les cyclistes se regroupent en un peloton ou en une ligne d’allure appelée « échelon ». Les cyclistes qui font partie du groupe peuvent économiser jusqu’à 40 % d’énergie par rapport à un cycliste qui ne fait pas partie du groupe.

Tout Pour votre mobilité
Logo
Enable registration in settings - general