Composant du vélo : Le guide ultime pour les débutants

Toutes les bicyclettes ont des composants clés qui les aident à fonctionner, et dans cet article, nous allons examiner chaque composant vélo, sa fonction, et discuter de la façon dont ces différentes parties s’assemblent pour faire fonctionner la bicyclette telle que nous la connaissons.

Composant du vélo : Anatomie de la bicyclette

Composant du vélo : Le guide ultime pour les débutants 1

La bicyclette n’est pas seulement une machine agréable et pratique, mais aussi une machine fascinante.

Cependant, de nombreuses personnes n’apprennent jamais le nom des pièces de leur vélo et se contentent de les désigner dès que quelque chose ne va pas.

C’est pourquoi nous avons établi une liste des pièces anatomiques du vélo, dans laquelle nous mettons en évidence les pièces les plus essentielles et les plus facultatives, afin que vous puissiez mieux comprendre et, bien sûr, avoir une meilleure idée de ce dont vous aurez besoin à l’avenir.

Chaîne

La chaîne ou chaîne de transmission est essentiellement un ensemble de maillons métalliques qui s’engrènent avec les pignons de la roue dentée et de la chaîne afin de transmettre le mouvement de pédalage à la roue arrière.

Pédale

C’est un composant du vélo sur lequel le cycliste pose ses pieds. Il est attaché à la manivelle, qui est la partie que le cycliste fait tourner afin de faire tourner la chaîne, qui fournit finalement la puissance au vélo.

Dérailleur avant

Le dérailleur avant est un composant du vélo qui permet de changer les vitesses. Il fonctionne en faisant passer la chaîne d’un rapport à l’autre, ce qui permet au cycliste de s’adapter aux conditions de la route.

Cale de chaîne

La base de chaîne est un tube qui relie le moyeu de la roue arrière au mécanisme de la manivelle.

Frein arrière

Le mécanisme de frein arrière est activé par un câble de frein et comprend un étrier et des ressorts de rappel. En fin de compte, cette partie est responsable de la pression d’une paire de patins de frein contre les roues latérales pour arrêter la bicyclette lorsque vous en avez besoin.

Support de selle

Le support de selle est un tube qui relie le haut du tube de selle au moyeu de la roue arrière.

Tube de selle

Le tube de selle est une partie du cadre légèrement inclinée vers l’arrière. Il reçoit la tige de selle et rejoint le mécanisme de la pédale.

Tige de selle

Composant du vélo : Le guide ultime pour les débutants 3

La tige de selle est un élément qui supporte et fixe la selle. Elle est insérée à une profondeur variable dans le tube de selle et permet de régler la hauteur de la selle.

Selle

La selle est un petit siège triangulaire et, comme son nom l’indique, elle est fixée au cadre du vélo.

Barre transversale

La barre transversale est la partie horizontale du nom qui relie le tube de direction au tube de selle et qui est responsable de la stabilisation du cadre.

Tube diagonale

Ce composant du vélo relie le tube de direction au mécanisme des pédales. C’est également le tube le plus long et le plus épais du cadre, qui confère au vélo sa rigidité.

Rayon

Le rayon est la broche métallique qui relie le moyeu à la jante.

Valve du pneu

La valve du pneu est une petite soupape à clapet qui ferme l’orifice de gonflage de la chambre à air, permettant ainsi à l’air de pénétrer à l’intérieur et l’empêchant de s’échapper.

Roues et pneus

Un pneu est un composant du vélo qui s’adapte à la roue. La majorité des vélos d’aujourd’hui ont des pneus avec des chambres à air à l’intérieur. Ces chambres à air sont en caoutchouc et contiennent une valve pour le gonflage. Elles ont également la taille idéale pour s’adapter à l’intérieur du pneu. 

En gros, lorsque vous gonflez un pneu, vous pompez de l’air dans la chambre à air présente dans le pneu, ce qui remplit le pneu

Moyeu

Le moyeu est la partie essentielle de la roue à partir de laquelle les rayons rayonnent. L’intérieur du moyeu contient des roulements à billes, qui lui permettent de tourner autour de son axe.

Jante

La jante est un cercle métallique qui constitue la circonférence de la roue et sur lequel sont montés les pneus.

Fourche

Ce composant du vélo est constitué de deux tubes reliés au tube de direction et est fixé à chaque extrémité du moyeu de la roue avant.

Levier de frein

Le levier de frein , qui est fixé au guidon, active l’étrier de frein par l’intermédiaire d’un câble.

Frein avant

Composant du vélo : Le guide ultime pour les débutants 5

Le frein avant est un mécanisme qui est activé par le câble de frein et se compose d’un étrier et de ressorts de rappel. En fin de compte, il force une paire de plaquettes de frein contre les roues latérales pour ralentir la roue avant.

Tube de tête

Il s’agit d’un tube utilisant des roulements à billes pour transmettre le mouvement de la direction à la fourche.

Guidon

Le guidon est un dispositif composé de deux poignées reliées par un tube permettant de diriger le vélo.

Potence

La potence, réglable en hauteur, est insérée dans le tube de direction et supporte le guidon.

Manette de changement de vitesse

La manette est un levier destiné à changer de vitesse par l’intermédiaire d’un câble qui déplace le dérailleur.

Câble de frein

Le câble de frein est un câble en acier gainé qui transmet au frein la pression exercée sur le levier de frein.

Câbles

Les câbles courent essentiellement tout le long du cadre du vélo. Vous pouvez les trouver du guidon aux freins et aux vitesses. En général, ils sont fixés au cadre afin d’éviter les accidents.

En utilisant les leviers du guidon, vous pouvez actionner les freins et changer de vitesse grâce au réseau de câbles qui traverse le cadre du vélo. En fin de compte, toutes les pièces et tous les éléments travaillent ensemble en parfaite harmonie pour créer un vélo qui fonctionne parfaitement.

Composant d’un velo supplémentaire : la liste complète

Composant du vélo : Le guide ultime pour les débutants 7

Réflecteur

Il s’agit d’un dispositif qui renvoie la lumière vers sa source afin que les autres usagers de la route puissent vous voir lorsque vous faites du vélo.

Clip d’orteil

Le clip d’orteil est un dispositif en métal, en plastique ou en cuir qui se fixe sur les pédales et recouvre l’avant des pieds. Il maintient donc les pieds dans la bonne position et augmente également la puissance de pédalage.

Garde-boue

Le garde-boue est une pièce de métal sculptée qui recouvre une partie de la roue pour protéger l’utilisateur ou le cycliste des éclaboussures d’eau lorsqu’il fait du vélo par temps de pluie.

Générateur

Le générateur est un mécanisme qui est activé par la roue arrière. En définitive, il convertit le mouvement des roues en énergie électrique afin d’alimenter les feux avant et arrière.

Porte-bagages

Le porte-bagages est également connu sous le nom de support arrière. Il s’agit d’un dispositif fixé à l’arrière du vélo, qui vous permet de transporter des sacs de chaque côté et des paquets sur le dessus.

Clip de bouteille d’eau

Le porte-bouteille est un support fixé au tube inférieur ou au tube de selle qui permet de transporter une bouteille d’eau pendant la promenade.

Pompe à pneu

La pompe à pneu est un appareil qui comprime l’air et sert à gonfler la chambre à air du pneu du vélo.

Phare avant

Composant du vélo : Le guide ultime pour les débutants 9

Le phare avant est une lampe qui éclaire le sol à quelques mètres devant le vélo afin que vous puissiez voir ce qui se trouve devant vous lorsque vous vous approchez.

Embouts de guidon

Les embouts de guidon sont des extensions angulaires qui se fixent à l’extrémité de certains guidons plats ou surélevés et offrent un autre endroit pour poser les mains.

Boîtier de pédalier

Le pédalier est un ensemble de roulements à billes et de broches logés dans le boîtier de pédalier du cadre. En fin de compte, il offre le mécanisme de l’arbre sur lequel les bras de manivelle tournent.

Cassette

Il s’agit d’un ensemble d’engrenages fixés sur la roue arrière de la plupart des vélos modernes.

Pignon

La roue dentée est un engrenage unique sur une roue libre ou une cassette, ou l’engrenage arrière unique sur un vélo à pignon fixe.

Cyclocompteur

Composant du vélo : Le guide ultime pour les débutants 11

Le cyclo-compteur n’est qu’un mot fantaisiste pour désigner un odomètre ou un compteur de vitesse électronique.

Gouttières

Les pattes de fixation sont des encoches en forme de U situées à l’extrémité du cadre du vélo et à l’extrémité inférieure des pieds en liège avant. C’est là que les roues sont maintenues en place. Si vous desserrez les billes qui maintiennent une roue en place, la roue tombe, d’où le nom de cette pièce.

Fourche 

La fourche est en fait une partie du cadre à deux jambes qui maintient la roue avant en place. L’une des parties de la fourche est le tube de direction qui s’étend dans le cadre à partir du tube de direction.

Mamelon

L’embout est un petit écrou à bride qui maintient le rayon en place sur la jante de la roue. Il est généralement en aluminium, mais il peut être en acier sur certains vélos anciens ou bas de gamme. Dans la plupart des cas, ils sont fabriqués en fibre de carbone sur les vélos de course haut de gamme.

Fond de jante ou bande de jante 

Le fond de jante ou bande de jante est une couche de matériau généralement en tissu, en plastique ou en caoutchouc, installée autour de l’extérieur de la jante afin d’empêcher les extrémités des rayons de perforer les chambres à air.

Composant et Parti du vélo : Le guide ultime pour les débutants – Foire Aux Questions (FAQ)

Quel est la partie velo route la plus importante à entretenir ?

Si vous êtes novice en matière de cyclisme, la réparation de votre vélo vous semble probablement intimidante. Plutôt que de bricoler vous-même et de faire un gâchis encore plus grand, vous préférez sans doute confier le tout à des professionnels, non ?

En tant que mécanicien vélo, je ne peux pas vous en vouloir. L’entretien d’un vélo peut être faussement complexe, et il est souvent préférable – et plus facile – de laisser un professionnel s’en occuper.

Mais il faut tout de même savoir que vous devez être en mesure de savoir si quelque chose ne va pas avec votre vélo. Bien sûr, la plupart du temps, la moto le fera savoir – comme vous, elle n’aime pas quand elle est malade. Cependant, tous les problèmes de vélo ne sont pas annoncés par un bruit anormalement fort. Certaines perturbations sont un peu plus subtiles.

En gardant cela à l’esprit, voici les cinq parties les plus critiques de votre vélo, et comment vérifier si elles ont besoin d’une thérapie.

  • Chaîne
  • Plaquettes de frein
  • Pneus
  • Câbles
  • Pédales/Poignées

Quel composant du vélo light choisir ?

Aujourd’hui, les cadres de vélo sont fabriqués à partir de l’un de ces quatre matériaux ou d’une combinaison de ceux-ci : acier, aluminium, titane et fibre de carbone (carbone). Découvrez leurs différences ci-dessous.

Acier : Les vélos les plus légers sont fabriqués à partir de matériaux en acier ultralégers. Il est considéré comme le matériau de cadre le plus traditionnel : l’acier est utilisé par les constructeurs de cadres depuis plus d’un siècle. 

Il existe différents types de tubes d’acier que vous pouvez facilement plier pour leur donner n’importe quelle forme. Le matériau en acier offre une grande durabilité, une excellente qualité de roulement, un prix abordable et il est facile à réparer. 

Aluminium : Selon certains rapports, l’aluminium a été utilisé pour la première fois dans la construction de cadres en 1895. Mais ce n’est que dans les années 1980 qu’il a été largement reconnu lorsqu’il a été utilisé pour produire des tubes de grand diamètre. Depuis lors, il est devenu le plus populaire de tous les matériaux de cadre. Si le cadre de votre vélo le plus léger est fabriqué en aluminium, vous bénéficierez d’une meilleure construction et de tubes de qualité supérieure.

Titane : Pour les cadres de vélos de route les plus légers, le titane, appelé « ti », est l’un des matériaux de cadre les plus légers, les plus durables mais les plus chers. Il rivalise avec l’aluminium en termes de poids, et il est généralement aussi confortable que l’acier. Vous sentirez les montures très légères et vibrantes. 

Fibre de carbone : La fibre de carbone, également appelée « graphite », « carbone » ou « composite », est très spéciale car ce n’est pas un métal. Les cadres fabriqués en fibre de carbone sont extrêmement légers, durables et rigides. Les plus grands mérites du graphite sont qu’ils peuvent être moulés en différentes formes et qu’ils possèdent une incroyable légèreté avec une grande rigidité qui favorise une efficacité absolue du pédalage et un confort incomparable. 

Quelle est la durée de vie d’un vélo si on choisit les meilleures composantes vélo électrique ?

En moyenne, les vélos électriques durent environ 10 ans. Ce chiffre peut être plus ou moins élevé selon le type de vélo et l’usage que vous en faites. Si vous prenez soin de votre vélo électrique, il peut durer bien plus d’une décennie. Cependant, certaines pièces, comme les moteurs et les chaînes, devront être remplacées périodiquement, même si vous en prenez soin.

Quel matériau peut être utilisé pour un composant cadre vélo ?

Le cadre est la principale partie structurelle de la bicyclette, généralement en acier, aluminium, titane ou fibre de carbone. Il se compose d’un tube supérieur, d’un tube de direction, d’un tube inférieur, d’un boîtier de pédalier, d’un tube de selle, de haubans et de bases.

Quel est le composant batterie vélo électrique ?

La batterie est l’un des composants les plus importants de tout vélo électrique, ainsi que le plus cher. La batterie est le facteur déterminant de la durée d’utilisation du vélo sans recharge, de sa durée de fonctionnement, de son poids, etc. En général, lorsque vous choisissez un vélo électrique, la batterie est le composant auquel vous devez prêter le plus d’attention.

Le choix d’une bonne batterie détermine directement son efficacité et la distance que vous pouvez parcourir avec une seule charge. Même si elles ont la même taille et le même poids, les batteries peuvent fonctionner de manière très différente selon leur type et leur structure. Toutes les batteries présentent des caractéristiques telles que la capacité, la tension, la taille, le poids, le temps de charge et l’autonomie totale.

Tension : La plupart des kits de bicyclettes électriques sont conçus pour une plage de tension spécifique. Une bicyclette électrique typique de 36V a besoin d’une batterie qui fournit une puissance comprise entre 30V et 42V. Une batterie de 36 V à 42 V est chargée à 100 % et contient autant d’énergie qu’elle peut ; à 30 V, elle doit s’arrêter et cesser de fournir de l’énergie avant de causer des dommages permanents. 

Le chiffre courant « 36V » est la tension de fonctionnement moyenne, parfois appelée tension nominale. La tension est mesurée en volts (V) qui sont utilisés pour décrire la vitesse de déplacement des électrons. Plus de tension = plus de vitesse !

Capacité : est la quantité d’énergie qui peut être stockée dans la batterie. C’est la principale caractéristique de toute batterie. L’unité de mesure est l’ampère-heure (Ah). Cette valeur est une mesure du nombre fixe d’ampères qu’une batterie peut supporter pendant 1 heure (taux C). Doublez les ampères pour une demi-heure. Ou divisez les ampères par deux pour deux heures, etc.

Une batterie a un certain nombre de cycles de décharge et de charge, après quoi la capacité commence à diminuer proportionnellement. Si la batterie est déchargée de 10 %, par exemple, puis rechargée, on considère qu’un cycle a été effectué. 

La durée de vie réelle de la batterie est déterminée par le nombre de cycles et dépend des conditions de fonctionnement de la batterie. Plus la batterie est déchargée longtemps, moins il y a de cycles possibles.

Batteries au plomb (gel) : Il s’agit de la variante la plus ancienne, qui est de moins en moins utilisée chaque année. Il y a de nombreuses raisons à cela, la principale étant la faible capacité. Les batteries au gel sont très lourdes, et la batterie alourdit la construction du vélo. De plus, elle se charge lentement : il faut 8 à 10 heures pour une charge complète. Cette batterie a également une durée de vie courte, seulement 150-200 cycles.

Batterie Li-ion (Li-ion) : Le type de batterie le plus populaire et le plus optimal pour une bicyclette électrique aujourd’hui. Une batterie au lithium présente la meilleure combinaison de poids total et de capacité. La capacité spécifique des batteries lithium-ion est la plus élevée de tous les types existants et c’est leur principal avantage. Les batteries au lithium-ion n’ont pas d’effet de mémoire.

Les inconvénients de ce type de batterie sont la sensibilité aux conditions de température et l’incapacité à se charger rapidement. La batterie lithium-ion est également sensible à la surchauffe et nécessite un contrôle du mode de décharge. Le vieillissement et la perte de capacité se produisent avec le temps. Le nombre de cycles est d’environ 400, soit deux fois et demie plus que la batterie au plomb.

Les batteries lithium-ion pour vélos électriques doivent être conçues de manière spécifique en raison de la présence d’un système de gestion de la batterie au sein du pack.  

Li-Po : Ce type de batterie est surtout apprécié des fabricants de téléphones portables car il est incapable de faire fonctionner une bicyclette électrique et ne résiste pas aux chocs et aux vibrations pendant le trajet.

Elle est conçue pour être utilisée dans les voitures électriques où de telles vibrations sont impossibles. Elle est très souvent utilisée dans les modèles d’avions où le poids est important.

C’est la batterie la plus dangereuse en termes d’allumage ! Dans des circonstances défavorables (courts-circuits, défaillance du BMS, accident), le risque d’inflammation est élevé. 

Tout Pour votre mobilité
Logo
Enable registration in settings - general